Au départ, une intuition organique, des expériences personnelles. Puis, une recherche permanente. Ensuite, des constats empiriques majeurs. Je ne soupçonnais pas la portée du geste. Il m’est arrivé plus d’une fois, concrètement, de me pincer, parce que je craignais plus tard de croire que j’avais rêvé. Ces chœurs spontanés inouïs, ces solos transcendants, transmutants, voir ces gens reconquérir leur intégrité, leur puissance, leur joie, leur éclat, grâce au médium de leur voix! Aujourd’hui, cette apparente magie s’explique de plus en plus. Il n’est pas nécessaire de le comprendre pour le vivre. Il s’agit de sentir et de favoriser un élan naturel, organiquement musical, au potentiel libératoire extraordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *